Monsieur le Ministre,

Si vous n’êtes en aucune façon responsable des termes scandaleux du communiqué de presse du 31 mars 2011 émanant de Fotolia à la suite du prix « Pure Player » qui lui a été remis en votre présence par l’ACSEL, l’association PAJ (Photographes, Auteurs, Journalistes) vous demande de vous prononcer sur une terminologie insultante pour notre profession.

De plus, la vente de photographies par lots à des organes de presse, comme Fotolia le pratique ainsi que d’autres banques d’images ou agences, semble bien être en infraction avec le Code de la propriété intellectuelle et le Code du commerce.

Alors que le ministère de la Culture et de la Communication s’ingénie à nous rencontrer, à nous écouter, à comprendre et à tenter de résoudre la crise vitale que traversent les photographes professionnels dans notre pays, le prix de l’ACSEL remis à Fotolia et la réaction de cette société à cet encouragement soulèvent de graves questions dont PAJ aimerait vous entretenir le plus urgemment possible.

Mario Fourmy

Président de PAJ