Enfin! Les 5 présidents des acteurs significatifs de la photographie ont mené une action concrète  pour faire front commun face aux éditeurs.

La photographie d’information n’est pas un coût, c’est une valeur ajoutée.

Cette lettre ne demande que l’application de règles existantes et non-respectées. Les éditeurs doivent comprendre que la photographie doit avoir un juste prix sur le papier et sur le web. Que la photographie doit reprendre sa valeur d’information. Que la survie de la presse passe par de vraies commandes à des photographes professionnels (ou agences/collectifs) pour redonner un contenu spécifique et exclusif aux journaux.

Le 25 novembre 2013, à la FFAP (Fédération Française des Agences de Presse), PAJ (photographes, auteurs, journalistes), UPP (Union des Photographes Professionnels/Auteurs), SNAPIG (Syndicat National des Agences Photographiques d’Illustration Générale), FNAPPI (Fédération Nationale des Agences de Presse Photos et Informations) et SAPHIR (Syndicat des Agences de Presse d’Information et de Reportage) ont signé ce document à destination de Monsieur Francis BRUN-BUISSON dans le cadre de sa mission de mise en place de règles de bonne conduite entre les éditeurs de presse et les photographes.
Courrier commun_FBBCourrier commun_FBB (2)Courrier commun_FBB (3)