Enfant, Eric Lefeuvre pousse souvent la porte du laboratoire noir et blanc de son père.

Il se souvient de ces heures enchanteresses passées dans la petite pièce rougissante de lumière «inactinique» ; des moments de solitude, de sérénité, de bien-être où il plonge, adolescent, les feuilles d’un certain «papier magique» et s’émerveille de voir apparaître un paysage, un portrait, un souvenir. Sa vocation est née.

Elle le pousse à intégrer l’agence GWD, qui couvre l’actualité politique et sociale et à effectuer ses premières piges pour l’AFP, pour y apprendre le métier de reporter.

 

www.ericlefeuvre.fr