Photographe Animalier-Naturaliste-Accompagnateur-Auteur.
Il est membre des JNE ( Journalistes-écrivains pour la nature et l’Ecologie).
Il a créé et animé pendant plus de 20 ans (avant de se retirer en province) des soirées techniques sur la photographie animalière. Les grands noms de la photographie et les cinéastes animaliers ont été ses invités. Il a créé des vocations …
Il a été pendant 8 ans le Directeur de la revue de l’ACBB (Athlétique Club de Boulogne Billancourt ) pour lequel club, il a effectué de nombreux reportages.
Il a crée en 1974 dans ce même club la section de Boxe Française- Savate dont il est encore aujourd’hui le président.
Il a couvert pour NATURE ET DECOUVERTE les reportages de « LA PISTE DE VERTE » .
Photographe accompagnateur, co-fondateur de l’agence OBJECTIF NATURE.
Il encadre aujourd’hui pour d’autres agences, des voyages sur le thème nature et animaux.

Avoir le plaisir et le bonheur de faire partager aux cours de ces voyages ma passion de la nature et des animaux, ainsi que mes compétences.
Afrique-Asie-Amérique du Nord- Europe.

Il est l’auteur de ” BALADE AU GRAND PARADIS ” Un regard sur trois vallées en Val d’Aoste.
Préface d’Yves Paccalet

Motivé par une grande passion pour les hauts sommets, j’ai toujours privilégié la Chasse photographique en montagne. Foisonnement de pics, de monts, d’aiguilles et de glaciers tellement photogéniques.
Le monde animalier qui fréquente ces lieux est véritablement sauvage. Quel photographe animalier n’a pas rêvé d’observer le lièvre variable ou le lagopède tout habillé de blanc. Parfaitement mimétisme avec la neige qui recouvre le sol.
Ëtre aux aguets, silencieux.
Accueillir le souffle du vent, la lumière.
Ressentir les moindres vibrations de la Nature, de la vie.
Renouer avec les forces natives de l’Univers.
Surprendre l‘animal, le regarder vivre, saisir cet instant pour le mémoriser à jamais au plus profond de la mémoire, garder le cliché pour témoigner.
C’est là ma façon de faire comprendre, de partager et aimer…

Cet Amour de la bête de quel tréfonds m’est-il venu…

Maurice chatelain